Pikto Mômedragon

Pikto Môme

Les règles de jeu



Le jeu des familles 

Le but du jeu est d’être le joueur ayant à la fin de la partie, réussi à réunir le plus de familles.

Ce jeu s’apparente au jeu des 7 familles. Une famille est composée d’au minimum cinq cartes dont les nombres sont issus de la même table. Par exemple la famille du 3 doit comporter au moins cinq éléments parmi (3, 6, 9, 12, 15, 18, 21, 24, 27, 30 dont obligatoirement le 3). Dès qu’un joueur a collecté au moins 5 cartes d’une même table, il a le droit de poser cette famille devant lui. Il pourra par la suite agrandir sa famille, au fur et à mesure de ses collectes.

Tout d’abord, un des joueurs distribue 7 cartes à tous les participants. Le reste des cartes faisant office de pioche. Pour commencer une partie, le premier joueur demande à la personne de son choix s’il possède la carte qu’il souhaite (exemple : Dans la famille du 6, je voudrais le 18).

Si le joueur questionné possède cette carte, il doit donner la carte au joueur ayant posé la question. S’il ne possède pas la carte, le premier joueur doit piocher une carte.
Si lors de la pioche, le joueur tire la carte qu’il souhaitait, il doit dire à voix haute « Bonne pioche !  » la montrer et peut ainsi rejouer en redemandant une autre carte.  S’il ne pioche pas la carte voulue, il passe son tour et c’est au joueur suivant de demander une carte de son choix.

Attention ! Un joueur ne peut demander une carte d’une famille seulement s’il  en possède déjà une dans son jeu.
Si un joueur possède cinq cartes d’une famille, il pose la famille devant lui et la partie continue jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de cartes à piocher. Ne reste alors plus qu’à compter les cartes gagnées par famille.

Le huit américain

Le but du jeu est d’être le premier à ne plus avoir de cartes en main.

Tout d’abord, un des joueurs distribue 7 cartes à tous les participants. Le reste des cartes faisant office de pioche. La première carte de la pioche est retournée. Le premier joueur doit poser sur cette carte soit une carte enfant (multiple) soit une carte parent (diviseur). S’il s’agit d’un chiffre premier, il peut également poser une autre carte « chiffre premier ».

Interception : Si une carte « carré » est posée, n’importe quel joueur peut placer une autre carte carré* même si ce n’est pas son tour de jouer et le jeu se poursuit à partir de lui (certains joueurs sont alors privés de leur tour). Il doit en même temps crier interception, s’il ne le fait pas, il pioche deux cartes.

* On appelle carte «carré», les cartes dont le nombre correspond au carré d'un autre nombre.Par exemple la carte 4 est un carré car 4=2x2, la carte 16 est un carré (16=4x4)... Ces cartes sont repérées par un petit carré représenté sous le nombre écrit en chiffre. Il y en a 9: (4, 9, 16, 25, 36, 49, 64, 81, 100)

Le jeu des triplettes

Il s’agit de collecter des triplettes correspondant à une multiplication (3, 8, 24) (3, 24, 72)…

Tout d’abord, un des joueurs distribue 7 cartes à tous les participants, le reste des cartes faisant office de pioche. La première carte de la pioche est retournée. Pour commencer une partie, le premier joueur pioche une carte (soit dans la pioche, soit celle qui est face visible, puis se défausse d’une carte en la posant face visible sur celle qui est déjà sur la table. Le joueur suivant procède de la même façon. Dès qu’un joueur a constitué une triplette, il la pose devant lui et pioche trois cartes pour reconstituer son jeu à 7 cartes. A la fin de la partie, le joueur qui a fait le plus de triplettes a gagné.